Publié le 08/02/2017

Professionnels du bâtiment

Artisans du bâtiment, vous souhaitez vous perfectionner dans la rénovation énergétique ?

Les conseillers info énergie de l’ALEC37 vous informent sur :

  • les réglementations en matière d’énergie dans le bâtiment
  • le choix des matériaux bio-sourcés et plus respectueux de l’environnement
  • les subventions et aides possibles, afin de les relayer auprès de vos clients
  • la garantie de la performance de vos travaux


Les plateformes de rénovation énergétique


Elles ont pour missions l’accueil, l’information et le conseil des particuliers sur toutes les questions de rénovation et maitrise de l’énergie, en les accompagnant tout au long de leur projet sur un territoire donné.

Elles peuvent également participer à la  mobilisation des professionnels, des organismes bancaire et d’autres acteurs technico-économiques du territoire

L’ALE 37 intervient déjà dans une plateforme dans le sud de l’Indre et Loire en tant que porte d’entrée du dispositif, et tient un rôle d’orientation des particuliers. De plus, elle assure une mission de formateur technique des groupements d’artisans  à travers le dispositif DOREMI

Les principales étapes du dispositif de formation-action

La première étape de DORéMI vise à former les artisans ;

  • aux techniques de la rénovation à très faible consommation d’énergie, sur la base des Solutions Techniques de Références (STR), chemins techniques simples et sans calculs développés par Enertech pour définir les niveaux de performance à atteindre pour chaque module ;
  • aux enjeux de l’organisation en groupement d'artisans afin de proposer une offre globale optimisée ;
  • aux objectifs de coûts à se fixer dans une optique de massification des rénovations thermiques performantes ;
  • à la construction d’un discours commercial pertinent, pour convaincre le particulier de se lancer dans une rénovation globale ;
  • aux outils financiers mobilisables par les maîtres d’ouvrage (l’accompagnement au montage des dossiers étant assuré par la collectivité ou un opérateur local) : éco-prêt à taux zéro, certificats d’économie d’énergie, crédit d’impôt, aides régionales, etc.)

La seconde étape vise à accompagner techniquement les groupements d’artisans constitués sur des chantiers réels de rénovation performante de maisons individuelles. Elle débute par une phase d’analyse, de construction et d’optimisation de l’offre, et se poursuit, si le maître d’ouvrage le valide, par les travaux. 

Cette troisième et dernière étape, dite de « travaux », bénéficie toujours de l’accompagnement du formateur-expert. L’objectif étant de garantir pour le client une rénovation performante et des références pour le groupement.